La guimauve (ou lard comme on dit chez nous)

guimauve

Une confiserie vite réalisée et savoureuse à déguster.  Rien à voir avec les guimauves que vous trouvez en magasin durant la périonde de St Nicolas, en forme de Sainte vierge, hyper sucrée et colorée.  Ici, juste le fait de la mettre en bouche et elle fond sur votre langue.  A manger sans modération 😉

Pour la réalisation d’environ 500 gr de guimauve, il vous faudra :

250 gr de sucre semoule

1/2 verre d’eau

50 gr de miel (moi j’utilise du miel artisanal pas trop fort, c’est encore meilleur)

120 gr de blancs d’oeufs (normalement cela correspond à 4 blancs)

16 gr de gélatine

1 càs d’extrait de vanille (ou une gousse de vanille mais pas d’arôme, c’est pas top)

Noix de coco râpée

 

  • Mettre tremper la gélatine dans de l’eau bien froide en séparant bien les feuilles sinon elles risquent de coller entre-elles et de former un gros bloc
  • Chauffer le sucre, le miel et l’eau (celle-ci doit recouvrir le sucre mais pas trop sinon vous allez attendre très longtemps pour arriver à bonne température)
  • Mettre battre les blancs d’oeufs
  • Quand le sirop de sucre atteind 121°C, stopper la cuisson, ajouter la gélatine bien essorée et verser le tout doucement (en ayant diminuer la vitesse du batteur) sur les blancs d’oeufs
  • Laisser tourner jusqu’à refroidissement complet en ajoutant les grains de vanille ou l’extrait
  • Pendant ce temps, étaler de la noix de coco rapée sur une plaque ou un plateau et mettre une douille ronde (pas trop grande ni trop petite) dans votre poche.  Tout est ainsi prêt pour dresser la guimauve
  • Une fois bien refroidie, mettre la guimauve en poche et dresser des boudins sur la noix de coco.
  • Recouvrir le dessus avec encore de la noix de coco de manière à ce que la guimauve prenne et ne reste pas collante.
  • Attendre quelques heures (ou mieux une nuit) et la découper en trempant les côtés coupés dans la noix de coco.

Et voilà, votre guimauve est prête à être dégustée.  Là vous avez la base pour la faire mais si vous n’aimez pas la coco, vous pouvez l’aromatisé à votre guise : vanille, citron, orange, cacao… ou trempée dans le chocolat (Mmmmmmmm !!!).

Dans le cas où vous n’utilisez pas de coco pour le dressage, vous devez alors préparer du sucre glace et de la fécule de maïs dans les mêmes proportions et procéder comme pour la noix de coco (dresser dessus et recouvrir la guimauve avec).  Une fois secs, vous pouvez passer les morceaux de guimauves au tamis pour retirer l’excédent de sucre.

Bon amusement et n’oubliez pas de vous brosser les dents après 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s